Emery a encore du boulot

Défaits par Manchester City (0-2) en ouverture de la Premier League, Arsenal et Unai Emery vont devoir vite se remettre au travail pour être prêts au moment d’affronter Chelsea, samedi prochain.
A peine battu par un toujours aussi fringant Manchester City (0-2), Arsenal doit se remobiliser pour espérer triompher de Chelsea samedi prochain. Les Gunners n’ont pas perdu les deux premiers matchs de la saison depuis 1992. Autant dire qu’en cas de défaite à Stamford Bridge, l’ère Emery commencerait très mal. Le tacticien espagnol est tombé sur plus fort que lui au moment de recevoir Pep Guardiola, mais cela n’explique pas le match à sens unique qui s’est tenu à l’Emirates Stadium. Les Londoniens n’avaient pas les automatismes nécessaires pour prendre à défaut un bloc mancunien très dense. Une action illustre cela : quand en seconde période, ni Mesut Özil, ni Alexandre Lacazette n’ont attaqué le ballon en pleine surface de réparation. Ces deux éléments offensifs étaient pourtant déjà là l’an passé et ont régulièrement joué ensemble.

Les joueurs d’Emery n’ont pas encore tout assimilé

Avec seulement cinq recrues, l’effectif n’a pas été chamboulé. C’est donc surtout la méthode Emery qui prend du temps à prendre. Les joueurs n’ont pas encore tout assimilé et cela se ressent sur le terrain. Il n’y avait pas assez de rythme et les joueurs, souvent trop statiques, n’offraient pas assez de possibilités. Frileux autant défensivement qu’offensivement, les coéquipiers d’Aaron Ramsey ont manqué de solidarité dans les efforts. Quand le groupe se repose uniquement sur des exploits individuels, cela devient difficile. Surtout face à Manchester City. Et l’affrontement à venir avec la troupe de Maurizio Sarri sera du même acabit…

Emery va devoir trouver un onze sur la durée

Pour y arriver, Unai Emery va devoir aligner une équipe sur la durée. Le numéro 1 au poste de gardien n’est pas encore choisi entre Petr Cech et Bernd Leno, la défense est affaiblie par de nombreuses blessures, et les talents offensifs se marchent sur les pieds. Alignée en 4-2-3-1 au coup d’envoi, l’équipe du nord de Londres s’est transformée en 4-3-3 avec l’entrée d’Alexandre Lacazette. Un système intéressant avec un trio d’attaque composée de l’ancien Lyonnais, d’Aubameyang et de Mkhitaryan. Mesut Özil n’avait alors plus à jouer sur un côté, mais Aaron Ramsey était sorti malgré une prestation intéressante. Unai Emery va devoir apprendre à jongler avec les différents atouts mis à sa disposition. Au milieu de terrain, le casse-tête risque d’être encore plus important avec le match plein réalisé par Matteo Guendouzi. Le jeune Français a été l’un des meilleurs Gunners ce dimanche. Une satisfaction qui apporte quelques craintes. L’ancien Lorientais ne pourra évoluer comme un taulier pendant toute la saison. Mais globalement, c’est toute l’équipe qui va devoir continuer son apprentissage.

Real Madrid : Nouvelles révélations de taille sur l’avenir de Marcelo !

Marcelo - Juventus Copyright -OFC
Selon les informations de Tuttosport, la super star brésilienne du Real Madrid, Marcelo, se rapprocherait de la Juventus Turin, où évolue son grand ami Cristiano Ronaldo. Arrivé lors de l’été 2007, Marcelo (30 ans) est-il en train de vivre ses derniers mois sous les couleurs du Real Madrid ? Selon les informations de Tuttosport, le latéral gauche international brésilien (58 sélections) continuerait de se rapprocher de la Juventus Turin en vue du prochain Mercato d’été. La Vieille Dame ferait aujourd’hui le forcing pour reformer le duo composé de l’ancien joueur de Fluminense et de son grand ami Cristiano Ronaldo, a-t-on appris dans les colonnes du quotidien italien. Lié jusqu’en juin 2022 avec la Maison Blanche, le natif de Rio de Janeiro serait à la recherche d’un nouveau challenge après avoir fait le tour de la question avec les Merengue. A lire aussi >> Marcelo s'exprime sur son avenir Une aubaine pour l’actuel leader de Serie A qui pourrait s’imposer comme l’un des principaux animateurs de la prochaine période de mutations.

OM : Une célébration pour chambrer Edinson Cavani (PSG) ?

Auteur du 2eme but de l'OM contre Amiens, samedi soir, Florian Thauvin a-t-il chambré Edinson Cavani, l'attaquant uruguayen du Paris Saint-Germain ?
Buteur lors de l'affiche de samedi contre Amiens (25eme journée de Ligue 1), l'attaquant marseillais Florian Thauvin a fait semblant d'être blessé au moment de célébrer. Une manière de chambrer Edison Cavani, l'avant-centre uruguayen du Paris Saint-Germain, qui s'est récemment blessé contre Bordeaux (1-0, 24eme journée de Ligue 1) et qui a ainsi manqué le choc de mardi dernier contre Manchester United (2-0, 8emes de finale aller de la Ligue des Champions) ? Interrogé par nos confrères de Canal+, Mario Balotelli a indiqué que les Phocéens se sont simplement inspirés d'une vidéo qui n'a aucun lien avec le club de la Capitale. Convaincus ?

Simba bat Young Africans (0-1) et remporte le derby de Dar es Salam

Simba a remporté le derby de Dar es Salam face aux Young Africans (0-1), ce samedi après-midi.
Quelle semaine pour Simba ! Quatre jours après avoir remporté un succès de prestige face à Al-Ahly en Ligue des Champions africaine, les champions de Tanzanie se sont imposés dans le derby de Dar es Salam face aux Young Africans (0-1), samedi après-midi devant un stade comble. Comme face aux Diables Rouges, c'est le Rwandais Meddie Kagere qui a inscrit le but victorieux (71eme) pour les hommes du Belge Patrick Aussems. Grâce à ce succès, les vainqueurs du jour reviennent à 19 points de "Yanga", solide leader mais avec encore sept matchs en moins pour Simba en raison des Coupes africaines.






CAN 2019 : L’arbitrage vidéo présent en Egypte !

Bamlak Tessema Weyesa - CAN 2017 Copyright -OFC
Grande nouveauté pour la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des Nations ! Après avoir testé l’assistance vidéo à l’arbitrage durant le CHAN 2018, la Confédération Africaine de Football (CAF) a bien l’intention d’adopter la VAR à l’occasion de la CAN 2019, prévue en juin prochain en Egypte. L’information a été révélée ce samedi par le président de la commission des arbitres relevant de la Fédération égyptienne de football, Issam Abdelfattah, qui affirme dans un entretien accordé au média local FilGoal que la décision a été prise à l’unanimité des membres de l’instance dirigeante du football africain. Selon la même source, la CAF ne va pas tarder à communiquer à ce sujet au cours des prochains jours. A lire aussi >> Egypte 2019 : les affiches de la Coupe d'Afrique déchaînent déjà les passions Il convient de rappeler que la VAR, ou l’assistance vidéo à l’arbitrage, ne peut être utilisée que dans quatre situations de jeu : après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger une erreur sur l’identité d’un joueur sanctionné.

Mercadal (Caen) commente l’arrivée de Courbis

Présent ce samedi en conférence de presse, Fabien Mercadal, l’entraîneur de Caen, est revenu sur l’arrivée annoncée de Rolland Courbis pour l’épauler. Le technicien normand était accompagné de Gilles Sergent, son président.
Fabien Mercadal, que vous inspire l’arrivée annoncée de Rolland Courbis ?

Je suis un jeune entraîneur qui respecte l'expérience. Je n'ai pas attendu cette situation pour avoir Rolland Courbis au téléphone. L'expérience en Ligue 1, ça ne s'achète pas.

Que peut-il vous apporter ?

Je pense qu’il a plusieurs cordes à son arc. Personnellement, je suis très heureux qu'il soit là, ça peut être une force supplémentaire. Le groupe a besoin de fraîcheur. Avec son arrivée, je pense que l'objectif est atteint.

« Pour moi, on est au fond »


Comment abordez-vous l’affiche de dimanche contre Strasbourg ?

On a conscience qu'il faut montrer autre chose. On va tout faire pour être meilleur. On utilise tout ce qu'il s'est passé depuis le début de la saison pour débuter ce championnat de 14 matchs. C'est petit de regarder ce que font nos adversaires. C’est mieux s'ils perdent mais si on continue de perdre aussi, ça ne va pas avancer la chose. Pour moi, on est au fond, quand tu vois la prestation face au FC Nantes tu ne peux que remonter.

Quel regard portez-vous sur cette équipe strasbourgeoise ?

Le Racing marche sur l'eau depuis le début de la saison. Quand on regarde les difficultés qu'ils ont eu la saison dernière, on doit les prendre comme exemple