1991, Peter Ndlovu ouvre le bal des joueurs africains en Premier League

Peter Ndlovu et Bruce Grobbelaar en 1993 Copyright -Twitter officiel de la ZIFA @online_zifa
L’exode des joueurs africains vers le "Vieux Continent" et plus précisément vers le «Royaume de sa Majesté» est loin d’être un épiphénomène ces dernières années. Ce n’est pas nouveau : le rêve de tout footballeur africain est bien souvent d’atteindre l’Europe et en particulier l’un de ses grands championnats dont la prestigieuse Premier League anglaise.

A lire aussi >> Titi Camara, El-Hadji Diouf, Rigobert Song… le Top 10 des stars africaines de Liverpool

En effet, et depuis le début des années 2000, la présence de footballeurs africains est devenue massive en Angleterre. Dès la saison 2002-2003, on en comptait 56 footballeurs issus du « Continent mère ». Et, d’après la liste établie en 2014 par le mensuel Afrique Football, plus de vingt nationalités différentes sont représentées dans l’un des plus séduisants championnats au monde.

Le pionnier fut l’illustre Peter Ndlovu, alias 'la balle de Bulawayo'


Né le 25 février 1973 à Bulawayo, la deuxième ville du Zimbabwe, le légendaire canonnier des Warriors (100 sélections, 48 buts, entre 1991 et 2006) a joué son premier match avec Coventry City lors de la saison 1991/1992.  Il avait alors inauguré sa première apparition avec une réalisation historique face à Arsenal, en signant le but de la victoire face aux Gunners lors de la 1ère journée du championnat.

« Je me souviens de ce match » se rappelle le buteur zimbabwéen dans un entretien accordé à BBC Afrique, « à cette époque, il y avait beaucoup de footballeurs noirs mais lorsque tu es le premier joueur africain à jouer en Premier League, c'est autre chose. C'est important pour moi. C'est si grand que les mots me manquent… Il est vital pour un footballeur de marquer des buts au début de sa carrière. Bien jouer est important mais marquer un but, cela compte ! C'est à ce moment que tu sens que ce que tu vis est réel » révèle Ndlovu.

Attaquant racé, adroit dans la surface, mais également capable de faire exploser une défense grâce à sa vitesse de pointe, Peter Ndlovu a comptabilisé dans son escarcelle pas moins de 43 réalisations en 176 apparitions avec les Sky Blues de Coventry City, entre 1991 et 1997.

Suivent ensuite deux brillants passages du côté de Birmingham City (1997-2001, 106 matches, 23 buts) et Sheffield United (2001-2004, 135 apparitions, 25 réalisations) pour celui qui a été un pionnier dans ce qui est considéré comme le meilleur championnat de football dans le monde



Désormais, la très réputée Premier League anglaise tend à devenir le terrain de jeu de prédilection des vedettes du Ballon rond africain. Vélocité, technique, combativité, sens du spectacle : voilà les ingrédients qui ont fait de nos dignes ambassadeurs africains en Angleterre à l’image de Didier Drogba, Yaya Touré, Jay-Jay Okocha ou encore Lucas Radebe des légendes adoubés partout à travers le Royaume Uni.

A lire aussi >> Sadio Mané, roi des buteurs africains en Premier League

Real Madrid : Nouvelles révélations de taille sur l’avenir de Marcelo !

Marcelo - Juventus Copyright -OFC
Selon les informations de Tuttosport, la super star brésilienne du Real Madrid, Marcelo, se rapprocherait de la Juventus Turin, où évolue son grand ami Cristiano Ronaldo. Arrivé lors de l’été 2007, Marcelo (30 ans) est-il en train de vivre ses derniers mois sous les couleurs du Real Madrid ? Selon les informations de Tuttosport, le latéral gauche international brésilien (58 sélections) continuerait de se rapprocher de la Juventus Turin en vue du prochain Mercato d’été. La Vieille Dame ferait aujourd’hui le forcing pour reformer le duo composé de l’ancien joueur de Fluminense et de son grand ami Cristiano Ronaldo, a-t-on appris dans les colonnes du quotidien italien. Lié jusqu’en juin 2022 avec la Maison Blanche, le natif de Rio de Janeiro serait à la recherche d’un nouveau challenge après avoir fait le tour de la question avec les Merengue. A lire aussi >> Marcelo s'exprime sur son avenir Une aubaine pour l’actuel leader de Serie A qui pourrait s’imposer comme l’un des principaux animateurs de la prochaine période de mutations.

Attaqué sur sa gestion de la CAF, Ahmad répond à Musa Bility

Accusé de mauvaise gestion de la CAF et d'autoritarisme, le président Ahmad a répliqué samedi au Libérien Musa Bility.
Dérive autoritaire, contrats douteux, gestion fantaisiste : au moment d'annoncer sa démission du comité d'urgence de la CAF, Musa Bility avait ouvert la boîte à gifles à l'encontre d'Ahmad, le président de la CAF. Le dirigeant malgache a répliqué à son homologue libérien, samedi dans une conférence en marge de la CAN des moins de 20 ans, qui se termine ce week-end au Niger. Cible de griefs divers, le successeur d'Issa Hayatou s'est justifié à propos du fonctionnement de la Confédération, accusant au passage les médias d'offrir une exposition excessive à Musa Bility ("Jusqu’à aujourd’hui, il n’y a qu’un seul ou deux membres du Comité exécutif sur les 23 que vous entendez. Vous n’avez jamais entendu les autres.")




"Il y a des règles dans une organisation", a rappelé Ahmad. "Depuis mon arrivée à la tête de la CAF, les statuts m’obligent à organiser deux réunions du Comité exécutif par an mais on en fait plusieurs. Quand à la réunion du Comité d’urgence, tous les deux mois quasiment, on en fait. Il y a des débats au sein du Comité d’urgence. Je ne fais pas de clivage dans la gestion", a-t-il poursuivi avant de renvoyer Musa Bility à ses chères études. "Il n’y a que le président qui statutairement représente la CAF auprès des tiers personnes. Aucun autre n’a ce mandat. Je n’ai rien à lui (Bility) répondre. L’essentiel c’est que j’évolue avec mon administration. La CAF que je souhaite mettre en place est celle d’une grande famille du football africain. J’espère qu’on est dans cette voie."

L1 (J25) : Chaîne, groupes, stats... Tout ce qu'il faut savoir sur Lille - Montpellier

Lille a remporté 8 de ses 13 dernières confrontations contre Montpellier en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir perdu les 3 précédentes.

Lille - Montpellier, où et quand voir le match


En direct sur beIN Sports 2 le dimanche 17 février à 15h00.

Lille - Montpellier, les compos probables


Lille


A venir

Montpellier


A venir

Lille - Montpellier, les groupes


Lille


Maignan, Jakubech - J.Fonte, Celik, Gabriel, Dabila, Y.Koné, Pied - T.Mendes, Soumaré, Xeka, T.Maia, Ikoné - J.Bamba, R.Fonte, Araujo, Leao, Pépé, Rémy

Montpellier


Ligali, Lecomte - Congré, Hilton, P.Mendes, Oyongo, B.Passi, Ristic - Sambia, Lasne, Skhiri, D.Le Tallec, Piriz, Mollet - Laborde, So.Camara, Skuletic

Lille - Montpellier, la forme du moment


Les trois derniers matchs de Lille


10/02/2019 : Guingamp - Lille (0-2, L1)
06/02/2019 : Rennes - Lille (2-1, CDF)
01/02/2019 : Lille - Nice (4-0, L1)

Les trois derniers matchs de Montpellier


10/02/2019 : Montpellier - Monaco (2-2, L1)
03/02/2019 : Nîmes - Montpellier (1-1, L1)
27/01/2019 : Montpellier - Caen (2-0, L1)

Lille - Montpellier, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Lille a remporté 8 de ses 13 dernières confrontations contre Montpellier en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir perdu les 3 précédentes.

  • Lille n’a perdu qu’une seule de ses 12 dernières réceptions de Montpellier en Ligue 1 (8 victoires, 3 nuls), c’était le 14 août 2011 (0-1).

  • Lille a remporté 7 de ses 9 derniers matches en Ligue 1 (1 nul, 1 défaite), après n’avoir gagné aucun des 4 précédents (2 nuls, 2 défaites).

  • Montpellier est invaincu lors de ses 5 derniers matches en Ligue 1 (1 victoire, 4 nuls), après avoir perdu 3 des 6 précédents (1 victoire, 2 nuls).

  • Lille a remporté ses 2 premières réceptions en Ligue 1 en 2019 (contre Amiens et Nice), il faut remonter à 2011 pour voir le Losc commencer une année civile avec 3 succès consécutifs sur ses terres dans l’élite.

  • Montpellier reste sur 3 matches nuls consécutifs en déplacement en Ligue 1, il n’a plus connu une plus longue série hors de ses bases dans l’élite depuis octobre-novembre 1993 (4).

  • Montpellier (Delort et Laborde) et Lille (Pépé et Bamba) font partie d’un groupe de 3 équipes en Ligue 1 à compter au moins 2 joueurs à minimum 9 buts cette saison avec Paris (Mbappé, Cavani et Neymar).

  • Gaëtan Laborde a ouvert le score à 5 reprises pour Montpellier en Ligue 1 cette saison, soit plus que tout autre joueur du MHSC.

  • Nicolas Pépé est l’auteur des 2 derniers buts de Lille contre Montpellier en Ligue 1. Il est impliqué sur 12 buts en 12 rencontres au Stade Pierre-Mauroy dans l’élite cette saison (6 buts, 6 assists).

  • Aucun joueur portugais n’a inscrit plus de buts que l’attaquant de Lille Rafael Leão dans les 5 grands championnats en 2019 (4 – à égalité avec Cristiano Ronaldo).

L1 : Golovin est bien là... Les compos de Monaco - Nantes

Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes de Monaco et Nantes, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00). 
Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes de Monaco et Nantes, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00).

  • Monaco : Subasic -  D.Sidibé, Glik, B.Badiashile, Ballo-Touré - Golovin, A.Silva, Fabregas - Gelson Martins, Falcao (cap), R.Lopes
    Remplaçants : Benaglio (g), Naldo, Henrichs, Aholou, Vinicius, Nkoudou, M.Sylla
    Entraîneur : L.Jardim




  • Nantes : Tatarusanu - Kwateng, Ié, Diego Carlos, C.Traoré - Rongier (cap), Ab.Touré, Eysseric - Waris, K.Coulibaly, Lima

  • Remplaçants : Dupé (g), Fabio, Homawoo, Moutoussamy, Krhin, Limbombe, Mance
    Entraîneur : V.Halilhodzic

L1 : Ganago avec Srarfi et Sylvestre... Les compos d'Angers - Nice

Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes d'Angers et Nice, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00). 
Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes d'Angers et Nice, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00).

  • Angers : Butelle - Ab.Bamba, Is.Traoré (cap), Pavlovic, R.Thomas, Manceau - C.Ndoye, Santamaria, Fulgini - Kanga, Bahoken

  • Remplaçants : Boucher (g), Pellenard, Magani, Tait, Reine-Adélaïde, El Melali,  C.Lopez
    Entraîneur : S.Moulin




  • Nice : Benitez - Burner, Dante (cap), M.Sarr, Jallet - Cyprien, Tameze, Walter - Srarfi, Ganago, Sylvestre
    Remplaçants : Clémentia (g), R.Coly, Hérelle, Pelmard, Lees-Melou, Makengo, Diaby Fadiga
    Entraîneur : P.Vieira