L1 - Saint-Etienne : Pourquoi les Verts peuvent poursuivre sur leur lancée

Septième de Ligue 1 en 2017-2018 malgré une première partie de saison calamiteuse, l’AS Saint-Etienne va chercher à surfer sur la bonne dynamique qui est la sienne depuis janvier. Ce qui paraît tout à fait envisageable.
Juste au-dessus de la zone rouge au terme de la phase aller et aux portes de l’Europe à la fin de la saison, tel est le - très bref - résumé du parcours de l’AS Saint-Etienne en 2017-2018. Le club du Forez semblait en effet en bien mauvaise posture au moment de se projeter vers la trêve des confiseurs. Oscar Garcia avait jeté l’éponge et rien, ou presque, n’incitait à l’optimisme. Les Verts ont pourtant relevé la tête. Guidés par Jean-Louis Gasset, d’abord adjoint de Julien Sablé avant de prendre les commandes de l’équipe première, les Stéphanois ont engrangé 35 points sur la deuxième partie de l’exercice et ont terminé à une septième place inespérée quelques mois plus tôt. L’ASSE, qui reçoit Guingamp ce samedi (20h00), va donc tenter d’entretenir la belle dynamique initiée au début de l’année civile. Et plusieurs éléments laissent à penser qu’elle en est capable.

Debuchy, M’Vila… Les coups gagnants de l’hiver dernier sont toujours là


Dans l’ornière au coeur de l’hiver, Saint-Etienne a tenté de relancer des joueurs en manque de temps de jeu dans leurs clubs respectifs. Mathieu Debuchy, Yann M’Vila, Neven Subotic et Paul-Georges Ntep sont ainsi arrivés sur les bords de la Loire, avec l’espoir de retrouver quelques couleurs. Des paris qui, à l’exception de Ntep (un but en treize matchs), ont été couronnés de succès. Solidement installés dans le onze de départ, M’Vila et Debuchy ont décidé de prolonger leur contrat avec Sainté. « J’ai vécu quatre-cinq mois extraordinaires, a avoué l’ancien Gunner à RMC Sport. Je me suis tout de suite adapté au club, à la ville, aux supporters et à mes coéquipiers. J’ai immédiatement été à mon aise, cela m’a beaucoup plu. J’ai senti que le club et le coach avaient envie de me garder, donc mon choix a été rapidement fait. » Subotic est également resté, ce qui permettra à Jean-Louis Gasset de reconduire son arrière-garde.

Khazri est arrivé, Cabella peut encore revenir


« On a quelques certitudes basées sur la saison dernière : le bloc-équipe, la défense, le travail et l’état d’esprit, a récapitulé Gasset en conférence de presse. Maintenant, il faut apporter de la folie offensive pour marquer. L’animation offensive, c’est ce qu’il y a de plus difficile à construire dans le foot. » Pour tenter d’y parvenir, l’ancien entraîneur de Montpellier pourra s’appuyer sur Wahbi Khazri. En vue la saison dernière du côté de Rennes (neuf buts, deux passes décisives), le Tunisien peut aussi bien jouer en pointe qu’à un poste de meneur de jeu. Ses prestations seront assurément suivies de très près. Tout comme celles de Rémy Cabella, si toutefois le champion de France 2012 revenait chez les Verts, où il a brillé l’an passé (huit réalisations, six passes décisives). Selon les derniers échos, l’ASSE reste en négociations avec Marseille afin de faire signer l’international français, fermement décidé à retrouver la formation forézienne.

Diony a une revanche à prendre avec Saint-Etienne


En plus de Khazri, le coach stéphanois a enregistré le renfort d’une autre « recrue » en attaque, à savoir Loïs Diony. L’ex-Dijonnais est effectivement de retour à Saint-Etienne, où il était resté muet durant la phase aller l’an dernier avant d’être prêté à Bristol City. L’avant-centre de 25 ans s’est montré plutôt performant pendant la préparation estivale, trouvant le chemin des filets à cinq reprises. « Loïs Diony travaille bien, il sait qu’il a vécu une mauvaise saison mais ça arrive dans une carrière, a assuré Gasset. Il a la chance de pouvoir s’exprimer à nouveau. Il sort d’une très bonne préparation, ses copains sont à fond derrière lui. Wahbi Khazri prend la lumière, donc ça le laissera un peu tranquille. Je pense sincèrement que s’il se met en confiance, il peut être une bonne surprise de notre saison. » Lui ne demande certainement que ça.

Real Madrid : Nouvelles révélations de taille sur l’avenir de Marcelo !

Marcelo - Juventus Copyright -OFC
Selon les informations de Tuttosport, la super star brésilienne du Real Madrid, Marcelo, se rapprocherait de la Juventus Turin, où évolue son grand ami Cristiano Ronaldo. Arrivé lors de l’été 2007, Marcelo (30 ans) est-il en train de vivre ses derniers mois sous les couleurs du Real Madrid ? Selon les informations de Tuttosport, le latéral gauche international brésilien (58 sélections) continuerait de se rapprocher de la Juventus Turin en vue du prochain Mercato d’été. La Vieille Dame ferait aujourd’hui le forcing pour reformer le duo composé de l’ancien joueur de Fluminense et de son grand ami Cristiano Ronaldo, a-t-on appris dans les colonnes du quotidien italien. Lié jusqu’en juin 2022 avec la Maison Blanche, le natif de Rio de Janeiro serait à la recherche d’un nouveau challenge après avoir fait le tour de la question avec les Merengue. A lire aussi >> Marcelo s'exprime sur son avenir Une aubaine pour l’actuel leader de Serie A qui pourrait s’imposer comme l’un des principaux animateurs de la prochaine période de mutations.

Un duel de costauds pour Federico Chiesa (Fiorentina) ?

Selon Rai Sport, on pourrait assister à un duel entre Naples et la Juventus Turin pour recruter l’attaquant florentin Federico Chiesa.
Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec la Fiorentina, l’attaquant international italien Federico Chiesa (21 ans) pourrait animer le prochain Mercato d’été. Dans le viseur de Naples, notamment, le natif de Gênes serait aussi dans le viseur de la Juventus Turin. Et, alors que la Viola aurait fixé la barre aux alentours de 100 M€, les Bianconeri pourraient envisager de sacrifier Moise Kean (18 ans). Ce dernier intéresserait fortement le directeur sportif Pantaleo Corvino, et cela pourrait permettre à la Vieille Dame de prendre les devants sur le dossier de celui qui a inscrit cinq buts cette saison en Serie A (+ six passes décisives), a-t-on appris chez nos confrères de Rai Sport.

Attaqué sur sa gestion de la CAF, Ahmad répond à Musa Bility

Accusé de mauvaise gestion de la CAF et d'autoritarisme, le président Ahmad a répliqué samedi au Libérien Musa Bility.
Dérive autoritaire, contrats douteux, gestion fantaisiste : au moment d'annoncer sa démission du comité d'urgence de la CAF, Musa Bility avait ouvert la boîte à gifles à l'encontre d'Ahmad, le président de la CAF. Le dirigeant malgache a répliqué à son homologue libérien, samedi dans une conférence en marge de la CAN des moins de 20 ans, qui se termine ce week-end au Niger. Cible de griefs divers, le successeur d'Issa Hayatou s'est justifié à propos du fonctionnement de la Confédération, accusant au passage les médias d'offrir une exposition excessive à Musa Bility ("Jusqu’à aujourd’hui, il n’y a qu’un seul ou deux membres du Comité exécutif sur les 23 que vous entendez. Vous n’avez jamais entendu les autres.")




"Il y a des règles dans une organisation", a rappelé Ahmad. "Depuis mon arrivée à la tête de la CAF, les statuts m’obligent à organiser deux réunions du Comité exécutif par an mais on en fait plusieurs. Quand à la réunion du Comité d’urgence, tous les deux mois quasiment, on en fait. Il y a des débats au sein du Comité d’urgence. Je ne fais pas de clivage dans la gestion", a-t-il poursuivi avant de renvoyer Musa Bility à ses chères études. "Il n’y a que le président qui statutairement représente la CAF auprès des tiers personnes. Aucun autre n’a ce mandat. Je n’ai rien à lui (Bility) répondre. L’essentiel c’est que j’évolue avec mon administration. La CAF que je souhaite mettre en place est celle d’une grande famille du football africain. J’espère qu’on est dans cette voie."

L1 (J25) : Chaîne, groupes, stats... Tout ce qu'il faut savoir sur Lille - Montpellier

Lille a remporté 8 de ses 13 dernières confrontations contre Montpellier en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir perdu les 3 précédentes.

Lille - Montpellier, où et quand voir le match


En direct sur beIN Sports 2 le dimanche 17 février à 15h00.

Lille - Montpellier, les compos probables


Lille


A venir

Montpellier


A venir

Lille - Montpellier, les groupes


Lille


Maignan, Jakubech - J.Fonte, Celik, Gabriel, Dabila, Y.Koné, Pied - T.Mendes, Soumaré, Xeka, T.Maia, Ikoné - J.Bamba, R.Fonte, Araujo, Leao, Pépé, Rémy

Montpellier


Ligali, Lecomte - Congré, Hilton, P.Mendes, Oyongo, B.Passi, Ristic - Sambia, Lasne, Skhiri, D.Le Tallec, Piriz, Mollet - Laborde, So.Camara, Skuletic

Lille - Montpellier, la forme du moment


Les trois derniers matchs de Lille


10/02/2019 : Guingamp - Lille (0-2, L1)
06/02/2019 : Rennes - Lille (2-1, CDF)
01/02/2019 : Lille - Nice (4-0, L1)

Les trois derniers matchs de Montpellier


10/02/2019 : Montpellier - Monaco (2-2, L1)
03/02/2019 : Nîmes - Montpellier (1-1, L1)
27/01/2019 : Montpellier - Caen (2-0, L1)

Lille - Montpellier, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Lille a remporté 8 de ses 13 dernières confrontations contre Montpellier en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir perdu les 3 précédentes.

  • Lille n’a perdu qu’une seule de ses 12 dernières réceptions de Montpellier en Ligue 1 (8 victoires, 3 nuls), c’était le 14 août 2011 (0-1).

  • Lille a remporté 7 de ses 9 derniers matches en Ligue 1 (1 nul, 1 défaite), après n’avoir gagné aucun des 4 précédents (2 nuls, 2 défaites).

  • Montpellier est invaincu lors de ses 5 derniers matches en Ligue 1 (1 victoire, 4 nuls), après avoir perdu 3 des 6 précédents (1 victoire, 2 nuls).

  • Lille a remporté ses 2 premières réceptions en Ligue 1 en 2019 (contre Amiens et Nice), il faut remonter à 2011 pour voir le Losc commencer une année civile avec 3 succès consécutifs sur ses terres dans l’élite.

  • Montpellier reste sur 3 matches nuls consécutifs en déplacement en Ligue 1, il n’a plus connu une plus longue série hors de ses bases dans l’élite depuis octobre-novembre 1993 (4).

  • Montpellier (Delort et Laborde) et Lille (Pépé et Bamba) font partie d’un groupe de 3 équipes en Ligue 1 à compter au moins 2 joueurs à minimum 9 buts cette saison avec Paris (Mbappé, Cavani et Neymar).

  • Gaëtan Laborde a ouvert le score à 5 reprises pour Montpellier en Ligue 1 cette saison, soit plus que tout autre joueur du MHSC.

  • Nicolas Pépé est l’auteur des 2 derniers buts de Lille contre Montpellier en Ligue 1. Il est impliqué sur 12 buts en 12 rencontres au Stade Pierre-Mauroy dans l’élite cette saison (6 buts, 6 assists).

  • Aucun joueur portugais n’a inscrit plus de buts que l’attaquant de Lille Rafael Leão dans les 5 grands championnats en 2019 (4 – à égalité avec Cristiano Ronaldo).

L1 : Golovin est bien là... Les compos de Monaco - Nantes

Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes de Monaco et Nantes, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00). 
Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes de Monaco et Nantes, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00).

  • Monaco : Subasic -  D.Sidibé, Glik, B.Badiashile, Ballo-Touré - Golovin, A.Silva, Fabregas - Gelson Martins, Falcao (cap), R.Lopes
    Remplaçants : Benaglio (g), Naldo, Henrichs, Aholou, Vinicius, Nkoudou, M.Sylla
    Entraîneur : L.Jardim




  • Nantes : Tatarusanu - Kwateng, Ié, Diego Carlos, C.Traoré - Rongier (cap), Ab.Touré, Eysseric - Waris, K.Coulibaly, Lima

  • Remplaçants : Dupé (g), Fabio, Homawoo, Moutoussamy, Krhin, Limbombe, Mance
    Entraîneur : V.Halilhodzic