Supercoupe d'Espagne : Sans convaincre, le FC Barcelone vient à bout du FC Séville

Encore en rodage, le FC Barcelone n'a pas franchement maîtrisé son sujet mais a fait ce qu'il fallait pour battre le FC Séville ce dimanche à l'occasion de la Supercoupe d'Espagne. Ousmane Dembélé a offert la victoire aux Blaugrana.
Certaines traditions sont vouées à disparaître. Habituellement disputée sous la forme d'une double confrontation aller-retour, la Supercoupe d'Espagne - qui existe depuis 1982 - a cette année donné lieu à un seul match. Finaliste malheureux de la Coupe du Roi, le FC Séville avait rendez-vous ce dimanche avec le FC Barcelone (vainqueur des deux compétitions domestiques en 2017-2018) à Tanger. Avec un onze globalement remanié (Philippe Coutinho, Ivan Rakitic et Samuel Umtiti étaient sur le banc au coup d'envoi), le Barça s'est fait surprendre en début de partie. Décalé par Luis Muriel, Pablo Sarabia a trompé Marc-André ter Stegen d'une frappe enroulée du pied gauche (0-1, 9eme). Les Blaugrana ont eu du mal à mettre suffisamment de vitesse pour déstabiliser une équipe andalouse bien organisée. Comme souvent dans ces cas-là, le salut est venu sur phase arrêtée. Sur coup-franc, Lionel Messi a expédié le ballon sur le poteau de Tomas Vaclik. Opportuniste, Gerard Piqué a surgi pour pousser le ballon au fond du but vide (1-1, 42eme).

Dembélé décisif, Ben Yedder mis en échec sur penalty


Les débats sont restés équilibrés après le retour des vestiaires. Les Catalans ont peiné à accélérer le tempo, alors que les Sévillans ont réussi à se procurer quelques situations intéressantes. Sur corner, Franco Vazquez a d'ailleurs trouvé la barre transversale de ter Stegen (62eme). Une chaude alerte pour Barcelone, qui s'en est remis à Ousmane Dembélé pour faire la différence. Plutôt discret jusque-là, l'ancien Rennais a donné l'avantage aux siens d'une frappe puissante (2-1, 78eme). Le champion du monde a ensuite cédé sa place à Arturo Vidal, qui a étrenné pour la première fois le maillot maillot barcelonais. Le FC Séville a obtenu un penalty à l'approche du temps additionnel, mais le portier catalan a stoppé la tentative de Wissam Ben Yedder (90eme). Les Nervionenses ont donc de quoi avoir quelques regrets. Le Barça, de son côté, a fait ce qu'il fallait - et pas beaucoup plus - pour décrocher un premier titre cette saison (2-1).

Real Madrid : Nouvelles révélations de taille sur l’avenir de Marcelo !

Marcelo - Juventus Copyright -OFC
Selon les informations de Tuttosport, la super star brésilienne du Real Madrid, Marcelo, se rapprocherait de la Juventus Turin, où évolue son grand ami Cristiano Ronaldo. Arrivé lors de l’été 2007, Marcelo (30 ans) est-il en train de vivre ses derniers mois sous les couleurs du Real Madrid ? Selon les informations de Tuttosport, le latéral gauche international brésilien (58 sélections) continuerait de se rapprocher de la Juventus Turin en vue du prochain Mercato d’été. La Vieille Dame ferait aujourd’hui le forcing pour reformer le duo composé de l’ancien joueur de Fluminense et de son grand ami Cristiano Ronaldo, a-t-on appris dans les colonnes du quotidien italien. Lié jusqu’en juin 2022 avec la Maison Blanche, le natif de Rio de Janeiro serait à la recherche d’un nouveau challenge après avoir fait le tour de la question avec les Merengue. A lire aussi >> Marcelo s'exprime sur son avenir Une aubaine pour l’actuel leader de Serie A qui pourrait s’imposer comme l’un des principaux animateurs de la prochaine période de mutations.

Attaqué sur sa gestion de la CAF, Ahmad répond à Musa Bility

Accusé de mauvaise gestion de la CAF et d'autoritarisme, le président Ahmad a répliqué samedi au Libérien Musa Bility.
Dérive autoritaire, contrats douteux, gestion fantaisiste : au moment d'annoncer sa démission du comité d'urgence de la CAF, Musa Bility avait ouvert la boîte à gifles à l'encontre d'Ahmad, le président de la CAF. Le dirigeant malgache a répliqué à son homologue libérien, samedi dans une conférence en marge de la CAN des moins de 20 ans, qui se termine ce week-end au Niger. Cible de griefs divers, le successeur d'Issa Hayatou s'est justifié à propos du fonctionnement de la Confédération, accusant au passage les médias d'offrir une exposition excessive à Musa Bility ("Jusqu’à aujourd’hui, il n’y a qu’un seul ou deux membres du Comité exécutif sur les 23 que vous entendez. Vous n’avez jamais entendu les autres.")




"Il y a des règles dans une organisation", a rappelé Ahmad. "Depuis mon arrivée à la tête de la CAF, les statuts m’obligent à organiser deux réunions du Comité exécutif par an mais on en fait plusieurs. Quand à la réunion du Comité d’urgence, tous les deux mois quasiment, on en fait. Il y a des débats au sein du Comité d’urgence. Je ne fais pas de clivage dans la gestion", a-t-il poursuivi avant de renvoyer Musa Bility à ses chères études. "Il n’y a que le président qui statutairement représente la CAF auprès des tiers personnes. Aucun autre n’a ce mandat. Je n’ai rien à lui (Bility) répondre. L’essentiel c’est que j’évolue avec mon administration. La CAF que je souhaite mettre en place est celle d’une grande famille du football africain. J’espère qu’on est dans cette voie."

L1 (J25) : Chaîne, groupes, stats... Tout ce qu'il faut savoir sur Lille - Montpellier

Lille a remporté 8 de ses 13 dernières confrontations contre Montpellier en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir perdu les 3 précédentes.

Lille - Montpellier, où et quand voir le match


En direct sur beIN Sports 2 le dimanche 17 février à 15h00.

Lille - Montpellier, les compos probables


Lille


A venir

Montpellier


A venir

Lille - Montpellier, les groupes


Lille


Maignan, Jakubech - J.Fonte, Celik, Gabriel, Dabila, Y.Koné, Pied - T.Mendes, Soumaré, Xeka, T.Maia, Ikoné - J.Bamba, R.Fonte, Araujo, Leao, Pépé, Rémy

Montpellier


Ligali, Lecomte - Congré, Hilton, P.Mendes, Oyongo, B.Passi, Ristic - Sambia, Lasne, Skhiri, D.Le Tallec, Piriz, Mollet - Laborde, So.Camara, Skuletic

Lille - Montpellier, la forme du moment


Les trois derniers matchs de Lille


10/02/2019 : Guingamp - Lille (0-2, L1)
06/02/2019 : Rennes - Lille (2-1, CDF)
01/02/2019 : Lille - Nice (4-0, L1)

Les trois derniers matchs de Montpellier


10/02/2019 : Montpellier - Monaco (2-2, L1)
03/02/2019 : Nîmes - Montpellier (1-1, L1)
27/01/2019 : Montpellier - Caen (2-0, L1)

Lille - Montpellier, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Lille a remporté 8 de ses 13 dernières confrontations contre Montpellier en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir perdu les 3 précédentes.

  • Lille n’a perdu qu’une seule de ses 12 dernières réceptions de Montpellier en Ligue 1 (8 victoires, 3 nuls), c’était le 14 août 2011 (0-1).

  • Lille a remporté 7 de ses 9 derniers matches en Ligue 1 (1 nul, 1 défaite), après n’avoir gagné aucun des 4 précédents (2 nuls, 2 défaites).

  • Montpellier est invaincu lors de ses 5 derniers matches en Ligue 1 (1 victoire, 4 nuls), après avoir perdu 3 des 6 précédents (1 victoire, 2 nuls).

  • Lille a remporté ses 2 premières réceptions en Ligue 1 en 2019 (contre Amiens et Nice), il faut remonter à 2011 pour voir le Losc commencer une année civile avec 3 succès consécutifs sur ses terres dans l’élite.

  • Montpellier reste sur 3 matches nuls consécutifs en déplacement en Ligue 1, il n’a plus connu une plus longue série hors de ses bases dans l’élite depuis octobre-novembre 1993 (4).

  • Montpellier (Delort et Laborde) et Lille (Pépé et Bamba) font partie d’un groupe de 3 équipes en Ligue 1 à compter au moins 2 joueurs à minimum 9 buts cette saison avec Paris (Mbappé, Cavani et Neymar).

  • Gaëtan Laborde a ouvert le score à 5 reprises pour Montpellier en Ligue 1 cette saison, soit plus que tout autre joueur du MHSC.

  • Nicolas Pépé est l’auteur des 2 derniers buts de Lille contre Montpellier en Ligue 1. Il est impliqué sur 12 buts en 12 rencontres au Stade Pierre-Mauroy dans l’élite cette saison (6 buts, 6 assists).

  • Aucun joueur portugais n’a inscrit plus de buts que l’attaquant de Lille Rafael Leão dans les 5 grands championnats en 2019 (4 – à égalité avec Cristiano Ronaldo).

L1 : Golovin est bien là... Les compos de Monaco - Nantes

Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes de Monaco et Nantes, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00). 
Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes de Monaco et Nantes, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00).

  • Monaco : Subasic -  D.Sidibé, Glik, B.Badiashile, Ballo-Touré - Golovin, A.Silva, Fabregas - Gelson Martins, Falcao (cap), R.Lopes
    Remplaçants : Benaglio (g), Naldo, Henrichs, Aholou, Vinicius, Nkoudou, M.Sylla
    Entraîneur : L.Jardim




  • Nantes : Tatarusanu - Kwateng, Ié, Diego Carlos, C.Traoré - Rongier (cap), Ab.Touré, Eysseric - Waris, K.Coulibaly, Lima

  • Remplaçants : Dupé (g), Fabio, Homawoo, Moutoussamy, Krhin, Limbombe, Mance
    Entraîneur : V.Halilhodzic

L1 : Ganago avec Srarfi et Sylvestre... Les compos d'Angers - Nice

Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes d'Angers et Nice, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00). 
Le site de la LFP a communiqué les compositions d'équipes d'Angers et Nice, qui s'affrontent samedi soir pour le compte de la 25eme journée de Ligue 1 (20h00).

  • Angers : Butelle - Ab.Bamba, Is.Traoré (cap), Pavlovic, R.Thomas, Manceau - C.Ndoye, Santamaria, Fulgini - Kanga, Bahoken

  • Remplaçants : Boucher (g), Pellenard, Magani, Tait, Reine-Adélaïde, El Melali,  C.Lopez
    Entraîneur : S.Moulin




  • Nice : Benitez - Burner, Dante (cap), M.Sarr, Jallet - Cyprien, Tameze, Walter - Srarfi, Ganago, Sylvestre
    Remplaçants : Clémentia (g), R.Coly, Hérelle, Pelmard, Lees-Melou, Makengo, Diaby Fadiga
    Entraîneur : P.Vieira